Logo l'Echo du Solaire
publicité
HEBDO - MENSUEL - NOUVEAUX PRODUITS - PUBLICITE - CONTACT NEWSLETTER GRATUITE
   
TABLEAU DE BORD
Technologies
Marchés
Entreprises
Politiques
Rubriques
Réalisations
Investissements
Fusions/Acquisitions
Restructurations
Accords
Espace PRODUITS
Espace SERVICES
Newsletter gratuite
Tarifs pub, lectorat
Publiez vos produits
Contact
L'Echo du solaire
VIPress.net
Share |

version imprimable
DECOUVREZ LE 1ER NUMERO DE L'ECHO DU SOLAIRE

-
18/03/2009 18:49:38 :

Investir pendant la crise pour préparer le futur, VIPress-net, le quotidien de l’électronique, retient la leçon en vous proposant de découvrir le premier numéro de L'Echo du Solaire, un nouvel hebdomadaire qui réalisera chaque semaine une synthèse de l'actualité technologique, économique et politique de la filière photovoltaïque

La rédaction en chef de L'Echo du Solaire a été confiée à Elisabeth Feder dont les lecteurs de VIPress-net ont déjà pu apprécier l'enthousiasme et la compétence.
 
publicité


Merci de découvrir cette première édition et de nous faire part de vos remarques et de vos critiques constructives pour faire rapidement de l'Echo du Solaire, l'hebdomadaire incontournable des professionnels de la filière photovoltaïque. Ecrivez-nous !.

Bonne lecture,
Frédéric Fassot
Directeur de la publication

Si vous souhaitez recevoir gratuitement chaque semaine L'Echo du Solaire, merci de vous inscrire à : www.lechodusolaire.fr/inscription.html.

Si vous ne souhaitez plus recevoir l'Echo du Solaire : www.lechodusolaire.fr/desabonne.

Retour en haut

Total et GDF Suez investissent 70 M€ dans la fabrication de tranches de silicium

Silicium>Matériaux>France>Créations>Investissements>Accords
18/03/2009 18:51:24 :

Total et GDF Suez viennent d'annoncer un projet commun d’implantation, sur le site de De Vernejoul en Moselle (Communauté de communes de Saint-Avold), d'une usine de production de tranches de silicium destinées à l’industrie photovoltaïque ; l’investissement initial est évalué à environ 70 M€ pour un effectif de l’ordre de 80 à 100 personnes.

Ce projet sera soumis à l’accord des organes de décision des deux groupes. Total et GDF Suez sont déjà associés dans le solaire à travers une filiale commune basée à Tirlemont (Belgique), Photovoltech, qui fabrique des cellules photovoltaïques en silicium cristallin.

Retour en haut

First Solar annonce un coût de production inférieur à 1 dollar par Watt

Couches minces>Panneaux >Etats Unis>Industrialisation
18/03/2009 18:52:26 :

L'Américain First Solar vient de battre un record historique : la société a en effet annoncé que son coût de production de modules solaires est passé en-dessous de la barre du dollar par Watt au quatrième trimestre 2008, pour atteindre plus exactement 0,98$/W ; l'électricité solaire se rapproche ainsi davantage de l'objectif de parité de coût avec les énergies fossiles.

Selon Mike Ahearn, CEO de First Solar, aussi bien la technologie que le procédé de fabrication de la société recèleraient suffisamment de potentiel pour faire encore baisser les coûts de production. Les modules solaires de la société sont réalisés par déposition de couches minces de CdTe avec des procédés issus de l'industrie du semiconducteur.

Créé en 1999 et situé à Tempé (Arizona), First Solar est aujourd'hui le plus grand fabricant de modules à cellules solaires couches minces. La société a démarré la production de modules solaires en 2002, dans une première usine qui est devenue pleinement opérationnelle en 2004. Depuis, First Solar a augmenté sa capacité annuelle de production de 2500%, pour atteindre 735 MW à fin 2008. Cette dernière devrait dépasser le 1 GW d'ici fin 2009, avec la mise en service de lignes de production actuellement en construction. Le coût de production de modules solaires a, lui, baissé de 3 $/W à moins de 1$/W depuis 2004. Au troisième trimestre 2008, la société avait déjà réussi à diminuer ses coûts à 1,08 $/W.

Parallèlement, la société vient de signer un accord avec son compatriote OptiSolar en vue d'acquérir la filière de projets d'installations solaires de ce dernier pour environ 400 millions de dollars. Cette acquisition lui apporte notamment un projet de centrale solaire de 550 MW avec la société PG&E en Californie, plusieurs projets additionnels totalisant 1300 MW en cours de négociation avec des fournisseurs d'énergie des états de l'ouest américain, ainsi que des droits fonciers sur environ 550 kilomètres carrés de terres susceptibles d'héberger jusqu'à 19 GW de production photovoltaïque.

Retour en haut

Plan énergie solaire régional 2009-2012 : la Région Poitou-Charentes investit 400 M€

Centralesphotovoltaïques>France>Subventions>Grands programmes>Réalisations
18/03/2009 18:53:32 :

La Région Poitou-Charentes voit son avenir dans le solaire : elle vient en effet de lancer les grands travaux 2009-2012 d'un Plan énergie solaire, qui représenteront 400 millions d'euros d'investissements réalisés en coopération avec la Banque européenne d'investissements (BEI) et le Crédit agricole ; parmi les priorités de ce plan figurent notamment l'installation de 650 000 m2 de panneaux solaires pour la production d'énergie électrique, avec un objectif ambitieux de 73 GWh d'électricité en 2012, et la constitution d'une véritable filière de l'énergie solaire dans la Région avec, à la clé, la création de 1000 emplois sur l'ensemble du territoire.

L'objectif, qui correspond à une puissance installée de 65 GW crête à l'horizon 2012, est un véritable défi mais se situerait, selon la région Poitou-Charentes, en parfaite adéquation avec le planning de l'Union européenne d'atteindre 20% d'énergie renouvelable en 2020 (15% d'énergie solaire).

Le Plan énergie solaire sera financé grâce à un prêt de 200 M€ de la BEI, avec 200 M€ de prêts supplémentaires provenant des caisses régionales du Crédit agricole et de Crédit agricole Leasing. La BEI a pour mission de soutenir le développement des politiques de l'UE. Elle accorde quelque 45 milliards d'euros de prêts par an pour divers projets dans toute l'UE. La France a bénéficié à ce titre de quelque 4,5 milliards d'euros en 2008. Parmi les projets financés par la BEI dans dix pays européens, l'énergie solaire a fait une percée notable l'an dernier puisque 35% des prêts consacrés aux énergies renouvelables lui étaient dédiés, contre 9% l'année précédente.

Retour en haut

L'Europe est restée le premier fournisseur de cellules solaires en 2008

Silicium>Cellules >Etudes de marché>Europe
18/03/2009 18:54:24 :

Selon iSuppli, l'Europe est restée en tête du classement mondial de la production de cellules solaires photovoltaïques en 2008, avec 27,4% du total mondial (en W crête), devant la Chine avec 25,8%, et loin devant le Japon (16,2%) et les Etats-Unis (13,7%) ; sur le Vieux continent, la production est particulièrement tirée par l'Allemagne, qui abrite le plus grand fournisseur mondial de cellules solaires, Q-cells (CA en hausse de 46% en 2008, à 1,25 milliards d'euros), mais aussi, par exemple, SolarWorld (CA en hausse de 30% en 2008, à 900 M€).

L'Allemagne représente, en outre, avec l'Espagne, les deux plus gros marchés photovoltaïques en Europe, avec plus de 80% des nouvelles installations en 2008.

Pour Henning Wicht, directeur senior et analyste chez iSuppli, il n'y a aucun mystère à cette situation : l'engagement précoce de l'Europe, surtout de l'Allemagne, dans le développement du photovoltaïque, l'étroite coopération entre la recherche et l'industrie, les subventions appropriées, et notamment le tarif de rachat de l'électricité solaire ont été autant de facteurs incitatifs. Si les aides sont aujourd'hui en baisse, elles ont largement rempli leur rôle à ce jour, en permettant la création d'une filière complète d'approvisionnement pour le photovoltaïque et en faisant baisser les coûts de production.

Bruxelles a pris le relais avec la présentation d'un plan stratégique pour générer 15% de la consommation d'électricité totale par le solaire d'ici 2020, dont 12% avec le photovoltaïque (et 3% avec des systèmes solaires thermiques). Selon Anton Milner, pd-g de Q-Cells et porte parole de l'association de l'industrie européenne du photovoltaïque (EPIA), ceci permettrait à l'Europe d'économiser 300 millions d'euros, les coûts d'exploitation des installations solaires étant inférieurs à ceux de n'importe quelle centrale à charbon ou nucléaire.

Toutefois, pour atteindre la barre des 12% d'énergie photovoltaïque, la Commission européenne se propose d'apporter son soutien aux partenariats publics/privés pour un déploiement plus rapide de l'énergie solaire. La construction de fermes solaires plus vastes, l'intégration urbaine et l'électrification rurale contribueront à ce déploiement.

Retour en haut

SOMMAIRE du 11/03/2009
Hebdo précédent
publicité
 L'ESSENTIEL
DECOUVREZ LE 1ER NUMERO DE L'ECHO DU SOLAIRE
Total et GDF Suez investissent 70 M€ dans la fabrication de tranches de silicium
First Solar annonce un coût de production inférieur à 1 dollar par Watt
Plan énergie solaire régional 2009-2012 : la Région Poitou-Charentes investit 400 M€
L'Europe est restée le premier fournisseur de cellules solaires en 2008
 EN BREF
Panneaux photovoltaïques : une certification en vue pour 2010
Taux de conversion record de 18,9% pour une cellule solaire couche mince
L'Italie multiplie les projets de centrales photovoltaïques
La capitale du Texas s'équipe d'une centrale photovoltaïque de 30 MW
Projet de construction d'une ferme solaire de 25 MW en Italie
Wacker investit 1 milliard de dollars pour la production de silicium aux Etats-Unis
DuPont double sa capacité de production de pâtes de métallisation pour cellules solaires
Solaire intégré au bâti : Mecosun, Solar Century et Solon primés
CA annuel en hausse de 46% pour Q-Cells en 2008
T-Solar Global démarre la production des plus grands panneaux solaires du monde
Kyocera quadruple sa production de modules solaires en Chine
Hausse de 86,3% des ventes de Roth & Rau
 REVUE DE PRESSE
Un consortium germano-portugais pourrait reprendre les activités photovoltaïques de Qimonda
Décollage imminent pour le marché français du photovoltaïque
-=-=-=


Accédez aux différents articles grâce au menu de droite




© VIPRESS - Soyez le premier informé !
Mentions légales